Le Massage Neural est une approche qui place la neurologie au centre de son concept :

Pourquoi "Neural" ?

  • Parce qu'il vise tous les tissus en dysfonction, mais donne une place privilégiée au tissu nerveux périphérique qui constitue sa principale cible en raison de ses hautes propriétés réflexogènes.
  • Parce qu’il permet la normalisation du tissu neural lorsque celui-ci est impliqué dans diverses pathologies douloureuses.
  •  Parce que son action se fonde en partie sur la structure métamérique du système nerveux.
  • Parce qu’il utilise en les stimulant les propriétés physiologiques d’autorégulation du système nerveux.

En voici deux exemples 

1 - Le Gate Control
2 - La facilitation segmentaire

Ce processus physiologique a été mis en évidence et théorisé par deux chercheurs québécois en 1965, Ronald Melzack et Patrick Wall.

gate control

Selon la célèbre théorie du Gate Control, il existe au niveau médullaire un système d'inhibition permettant, par le jeu d’inter-neurones inhibiteurs, de moduler la nociception par la stimulation des voies extéroceptives et proprioceptives. Ces mécanismes d'inhibition centraux son complexes et se conjuguent à d'autres mécanismes (contrôle inhibiteur descendant, contrôle inhibiteur diffus.) 

Bien que les mécanismes d'actions des thérapeutiques manuelles ne soient pas à l'heure actuelle élucidés, cette théorie neuro-physiologique apporte une explication très plausible aux résultats constatés dans la pratique du Massage Neural en terme de relâchement du spasme tissulaire et d'inhibition de la douleur...

Le Massage Neural trouve également un fondement plausible en s'appuyant sur la théorie du neuro-physiologiste Américain Irvin M. Korr selon laquelle de nombreuses pathologies somatiques sont caractérisées par l'existence sous jacente de réflexes segmentaires facilités, auto-entretenus et auto-agravants. 

Ces réflexes expliquent notamment les fréquentes manifestations neurotrophiques (dermalgies, contractures) qui s'expriment localement et à distance d'une affection musculo-squelettique (le plus souvent dans un territoire métamérique). 

Cette théorie est à rapprocher de celle de la sensibilisation centrale (Clifford J. Woolf).

Le massage Neural permet un traitement efficace et durable de ces pathologies en déprogrammant la triade réflexe de douleur-contracture-réaction neuro-végétative et en normalisant les tissus en dysfonction dans une même unité fonctionnelle métamérique.  

 
Ces deux théories s'associent pour apporter un éclairage sur les effets constatés dans l'application de nos techniques :

Les trois techniques spécifiques du Massage Neural induisent un signal proprioceptif qui provoque un puissant effet d'inhibition de la douleur et du réflexe nociceptif.

Il en résulte une normalisation tissulaire qui ouvre de nombreuses voies thérapeutiques.

Inscrivez-vous maintenant !
Soyez parmi les premiers à être informé De nos activités.
Copyright © 2018 - Massage Neural - Tous droits réservés
Une Création - Mediacom Studio